Finger food et food by walking: quand manger avec des couverts devient impossible

 «Ne mange pas avec les doigts, c’est sale», nous disaient nos parents quand nous étions petits. Dans notre culture, manger avec les doigts n’est généralement pas de bon ton. Même pour une pizza, on se sert des couverts ou on demande au moins au préalable s’il est permis de la prendre à la main. Or les personnes âgées sont particulièrement attentives aux bonnes manières.

Mais que faire quand...
on n’est plus capable de tenir son couteau et sa fourchette?
on n’a plus les capacités motrices de couper la nourriture ni de manger?
par démence, on ne sait plus comment s’y prendre?

Au début, manger avec les doigts est inhabituel. Mais cela rend aux seniors une part précieuse d’indépendance, alors qu’ils sont par ailleurs obligés d’être assistés dans de nombreux domaines. Et si la nourriture est présentée sous forme de savoureuses petites bouchées pratiques à manger, le pas est toujours plus facile à franchir.

Finger food: dans l’assiette ou en marchant

Même mangés avec les doigts, les mets peuvent être servis en mode classique dans l’assiette et dégustés à table. Joliment présentés en verrines, coupes ou sous forme de bouchées.

Les patients atteints de démence, chez qui l’agitation et la nervosité viennent s’ajouter aux restrictions motrices, préfèrent manger en se déplaçant. Ce qu’on appelle la «food by walking» consiste par exemple à proposer des bouchées dans de petits sachets en papier dotés d’une grande ouverture.

Comme ces patients ne peuvent pas rester longtemps à table et qu’ils sont en mouvement permanent, leurs besoins énergétiques peuvent monter jusqu’à 4000 calories par jour. Il est donc extrêmement important pour ces personnes de manger régulièrement et surtout suffisamment.

Les points de ravitaillement où l’on trouve toute la journée divers en-cas et autres collations à emporter ont fait leurs preuves. Mieux vaut préparer peu à chaque fois afin de garantir que la nourriture soit toujours la plus fraîche possible.

Finger food pour les seniors: ce qu’il faut savoir

Avec beaucoup d’imagination et de passion, on peut parvenir à préparer n’importe quel repas en mode finger food et de manière très appétissante.

Proposez par exemple les différents éléments du menu sous forme de...

  • boulettes ou fricadelles,
  • minitartelettes,
  • en croûte ou enveloppées dans des feuilles de chou comme de petits rouleaux de printemps,
  • miniroulades,
  • ravioles,
  • ou simplement coupés en petites portions (pizza, tartines, fromage, légumes, fruits).

Pour que tout cela puisse être consommé sans problème par des personnes âgées, il convient de respecter certains points concernant la taille, la forme et la consistance.

Exigences en matière de finger food:

  • Chaque portion doit pouvoir être mangée en deux bouchées au maximum
  • La nourriture ne doit pas être collante
  • Les mets ne doivent pas être trop chauds
  • Les morceaux doivent avoir une forme et une taille faciles à saisir
  • Ne pas utiliser de brochettes ou autres, qui pourraient passer inaperçues

Ce site Web utilise des cookies afin d’assurer la mise à disposition de fonctionnalités du site Web ainsi qu’à des fins de marketing et d’analyse, en fonction des directives consacrées aux cookies dans la décharge de responsabilité. En navigant sur notre site, vous donnez votre accord à l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur les cookies dans notre politique de confidentialité.