Du plaisir de cuisiner en maison de retraite et de soins

Outre les horaires de travail réguliers et l’environnement agréable, s’occuper de l’alimentation des seniors est aussi un enrichissement. C’est une façon de rendre quelque chose et cela permet aux personnes de bénéficier, pendant leurs vieux jours, d’une alimentation saine et goûteuse, comme on aimerait qu’il en soit plus tard pour soi-même.

Lorsqu’on prépare des plats avec amour pour les résidents, on leur donne beaucoup, mais on reçoit aussi énormément d’estime et de reconnaissance. En tant qu’équipe en cuisine, on construit au fil des ans une relation avec les seniors, qui devient même parfois un réel attachement. Quoi de plus beau que de leur faire plaisir et de les voir rayonner!

Les exigences alimentaires changeant avec l’âge, on doit penser et aborder la cuisine autrement que dans un restaurant. La consistance (nourriture molle ou mixée, mousses), la taille (manger avec les doigts ou en marchant) et la disposition dans l’assiette (répartition claire) doivent être adaptées aux différents besoins.

Vieillesse et exigences alimentaires

L’appétit diminue avec l’âge et les portions consommées se font plus petites. Or le corps doit tout de même avoir un apport suffisant en vitamines, minéraux et calories afin de prévenir les maladies, les accidents et une sous-alimentation. Parallèlement, en tant que gastronome, l’expérience gustative joue un rôle primordial, pour soi comme pour les seniors.

Des menus caloriques grâce à la maltodextrine

Que ce soit pour ses qualités énergisantes ou épaississantes, beaucoup de cuisiniers misent sur la maltodextrine Hero Vitalplus. Ces glucides complexes, appréciés des sportifs, sont également intéressants pour les personnes âgées. Leur résorption plus lente que d’autres glucides, le sucre par exemple, en fait des alliés précieux sur le plan nutritionnel. Le taux de glycémie augmente ainsi moins vite, ce qui prévient une production excessive d’insuline.

Cette poudre au goût neutre et très digeste permet aux personnes âgées d’absorber suffisamment de calories, même en mangeant moins.

Besoins accrus en protéines

En matière d’alimentation des seniors, il faut aussi être particulièrement attentif à l’apport en protéines. En effet, leurs besoins sont de 25 à 50% supérieurs à ceux des jeunes. Cela équivaut à environ 1,2 à 1,5 gramme de protéines par kilo de poids corporel.

Les protéines sont essentielles à la préservation des muscles et des os, mais aussi pour le système immunitaire et la digestion.

Chaque repas doit comprendre des aliments riches en protéines – viande, poulet, poisson, œuf, légumineuses, tofu, lait de soja, lait, fromage, séré maigre, yogourt ou autres produits laitiers.

Dans les maisons de retraite, les plats peuvent être enrichis en poudre de protéines, Hero Vitalplus Proteine 92, par exemple, afin de garantir un apport protéinique suffisant.

Calcium

L’ostéoporose est un problème qui augmente avec l’âge, entraînant davantage de chutes et de fractures. Outre l’apport protéinique, il ne faut donc pas non plus négliger le calcium. Les besoins peuvent être couverts avec trois à quatre portions de produits laitiers. L’eau minérale en contient elle aussi. Néanmoins, la teneur en calcium de l’eau peut fortement varier d’une source à une autre.

1 portion de produits laitiers correspond à:

  • 2 dl de lait
  • 150 à 200 g de yogourt
  • 30 g de fromage à pâte dure
  • 60 g de fromage à pâte molle

 

Ce site Web utilise des cookies afin d’assurer la mise à disposition de fonctionnalités du site Web ainsi qu’à des fins de marketing et d’analyse, en fonction des directives consacrées aux cookies dans la décharge de responsabilité. En navigant sur notre site, vous donnez votre accord à l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur les cookies dans notre politique de confidentialité.