Un tubercule d’Asie qui ferait des miracles

En Asie, notamment au Japon et en Chine, la racine de konjac a depuis toujours sa place en cuisine, le plus souvent sous forme de nouilles shirataki. Celles-ci ressemblent aux vermicelles chinois, mais sont plus épaisses. Chez nous, les aliments à base de racine de konjac sont considérés comme astuce minceur pour les personnes soucieuses de leur ligne. Cela est principalement dû aux facteurs suivants: la racine de konjac est très pauvre en calories et en graisses, mais riche en glucomannane, un polysaccharide capable de fixer une quantité d’eau 50 fois supérieure à sa propre masse. Autrement dit, le konjac gonfle dans l’appareil digestif et assure ainsi un sentiment de satiété de longue durée. Toute personne ne souhaitant pas renoncer à ses pâtes adorées malgré un régime trouvera donc dans ce tubercule venu d’Asie la parfaite alternative low carb.

Une légère mauvaise odeur à laquelle il faudra se faire

De plus, grâce aux fibres qu’ils contiennent, les produits à base de konjac aident à la digestion. Cerise sur le gâteau: cette racine est aussi réputée pour avoir une influence positive sur l’absorption de minéraux par l’organisme. Il est cependant absolument nécessaire de savoir une chose avant de se lancer dans la préparation d’un plat à base de konjac: à l’ouverture du paquet, il s’en dégage une désagréable odeur de poisson. Que les fins gourmets ne s’en inquiètent pas. Dès que l’on passe le produit à base de konjac sous l’eau froide, l’odeur s’évanouit et ne réapparaît pas non plus dans le plat une fois préparé.

Le konjac peut être dangereux

Les nouilles de konjac se préparent très vite. Les produits disponibles dans le commerce sont presque toujours précuits et n’ont besoin que de quelques minutes dans l’eau bouillante. Il est recommandé de toujours servir le konjac avec beaucoup de sauce. Les personnes consommant du konjac doivent également prendre garde à toujours se désaltérer suffisamment. Les personnes présentant des troubles de la déglutition ou les enfants risqueraient sinon de s’étouffer. Par ailleurs, le konjac est aussi présent dans l’industrie de la beauté. On le trouve sous forme d’éponge au pH neutre ou comme composant substantiel de certains produits de soin.

Ce site Web utilise des cookies afin d’assurer la mise à disposition de fonctionnalités du site Web ainsi qu’à des fins de marketing et d’analyse, en fonction des directives consacrées aux cookies dans la clause de non-responsabilité. En navigant sur notre site, vous donnez votre accord à l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur les cookies dans notre Déclaration de confidentialité.