Talentueux chou-fleur

L’époque où les rosettes de chou-fleur aqueuses et insipides atterrissaient dans l’assiette comme garniture guère inspirante est révolue depuis belle lurette. De nos jours, le chou-fleur tient souvent même la vedette dans l’assiette. On pourrait presque avoir l’impression qu’il n’y a rien que l’on ne puisse pas préparer avec ce légume rond, de saison du mois de mai au mois de novembre chez nous: du riz au couscous, en passant par la pâte à pizza, le chou-fleur s’utilise de manière particulièrement plurielle en guise d’alternative «low carb». Il permet même de réaliser des desserts, à l’image d’un pudding au chocolat. Pour ce faire, il suffit de cuire le chou-fleur paré et brisé en bouquets dans de l’eau non salée, de le réduire en purée et d’ajouter un édulcorant au choix - notamment du sirop d’érable ou d’agave - ainsi que de la poudre de cacao pour obtenir un pudding onctueux.

Un riz prêt en quelques minutes

Ou que diriez-vous d’un riz pratiquement exempt de glucides? C’est possible en un tournemain avec du chou-fleur – même sans cuisson. Pour ce faire, il suffit de briser le chou en rosettes et de les passer au mixeur, sans oublier de couper le trognon et les feuilles au préalable, bien entendu. Les «grains de riz» ainsi obtenus sont ensuite cuits à la poêle avec un peu d’huile végétale, pendant cinq bonnes minutes, jusqu’à ce qu’ils soient croustillants à souhait. Pour terminer, le «riz» est assaisonné avec du sel et du poivre et agrémenté d’une sauce selon les envies.

Le chou-fleur s’avère particulièrement attrayant quand il est coupé en tranches verticalement, dont la forme évoque celle d’un arbre. Les tranches sont badigeonnées d’huile d’olive de chaque côté, puis assaisonnées avec du sel et du poivre. En les faisant cuir au four à 180-200° C pendant environ quarante minutes, on obtient d’alléchants «steaks» végétaliens qui séduisent par leur arôme de grillé délicieusement aromatique.

Le chou-fleur est riche en vitamine C

Le fait que la gastronomie contemporaine fasse de plus en plus souvent la part belle non seulement aux «steaks», mais également aux choux-fleurs entiers grillés au four, est lié, d’une part, à la tendance «low carb», mais également à l’émergence de la cuisine levantine. Quoi qu’il en soit: si le chou-fleur est si populaire, c’est notamment parce qu’il est particulièrement sain. S’il ne contient quasiment pas de calories, il est toutefois riche en vitamine C. Une raison de plus de raffoler de ce légume.  

Ce site Web utilise des cookies afin d’assurer la mise à disposition de fonctionnalités du site Web ainsi qu’à des fins de marketing et d’analyse, en fonction des directives consacrées aux cookies dans la clause de non-responsabilité. En navigant sur notre site, vous donnez votre accord à l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur les cookies dans notre Déclaration de confidentialité.