Brain food

Tout ce que nous mangeons influe sur notre organisme. Pour le meilleur et pour le pire. Concentrons-nous sur le meilleur: il existe bon nombre d’aliments qui, en raison de leurs composants, peuvent avoir un effet positif sur les performances intellectuelles. On parle de brain food (nourriture pour le cerveau) – pour utiliser un néologisme. Ces aliments ont un point commun: ils contiennent des acides gras monoinsaturés ou polyinsaturés. En tête de file, les acides gras oméga-3 essentiels, que l’organisme n’est pas à même de produire lui-même et qui doivent donc être assimilés via l’alimentation. Les noix, notamment, font partie de ces «joyaux».

Une poignée de noix chaque jour

Lorsqu’on contemple un cerneau de noix, nous y reconnaissons d’emblée la forme d’un cerveau. Comme si la noix tenait, à tout prix, à nous rappeler qu’elle est une authentique brain food. Par ailleurs, les noix sont riches en vitamines du groupe B ainsi qu’en vitamine E et approvisionnent notre corps en minéraux tels que le zinc, le magnésium, le fer, le calcium et le potassium, qui sont notamment importants pour les muscles et les nerfs. Bien entendu, la consommation quotidienne d’une poignée de noix ne fera pas monter en flèche notre QI. En effet, l’intelligence est tributaire de facteurs comme les gènes, la formation, l’éducation et le style de vie. Cependant, une alimentation équilibrée et de qualité peut créer des conditions optimales pour fournir au corps et à l’esprit l’énergie nécessaire à la performance.  

Huiles végétales pressées à froid

Ainsi, la consommation régulière de noix et d’autres aliments contenant des acides gras essentiels peut contribuer à améliorer la capacité de concentration ainsi que la mémoire. Celles et ceux qui n’aiment pas les noix peuvent obtenir un effet similaire en recourant à des huiles végétales de qualité pressées à froid: outre l’huile de noix, l’huile de colza, l’huile de pépins de courge ou l’huile de lin contiennent, elles aussi, des graisses saines.

Appartiennent également à la catégorie des brain foods les produits à base de céréales complètes, les pommes de terre, les légumineuses, les légumes verts ainsi que les poissons gras comme le maquereau, les anchois, le hareng ou le saumon. Pour ce qui est des céréales complètes, ce sont les glucides complexes à chaîne longue qui garantissent l’approvisionnement régulier de l’organisme en énergie. De quoi assurer un taux de glycémie constant. Dès qu’on mange des sucreries, en revanche, la glycémie monte en flèche pour redescendre après une courte durée. Ce processus peut générer une certaine inertie – aussi bien physique que mentale.

Ce site Web utilise des cookies afin d’assurer la mise à disposition de fonctionnalités du site Web ainsi qu’à des fins de marketing et d’analyse, en fonction des directives consacrées aux cookies dans la clause de non-responsabilité. En navigant sur notre site, vous donnez votre accord à l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur les cookies dans notre Déclaration de confidentialité.